Archéologie gallo-romaine

Ville d'Anse


Le contemporain qui saurait remonter le temps, trouverait à la place de la Grange du Bief une spacieuse " villa romana "
s'étendant sur plusieurs niveaux.
Une région animée, consacrée aux affaires, des points d'accostage nombreux pour les vaisseaux de transport.
Car telle était bien " ASA PAULINI ", autrement dit ANSE.

Voici l'aspect de l'environnement actuel de l'ancienne villa romaine dont l'emplacement a été cerclé de jaune sur la photo ci-dessous.
Vous reconnaissez le Mont Verdun sur la partie droite de l'horizon .


La villa romaine occupait cette terrasse en pente douce,
offrant un vaste panorama au regard sur les vergers alentour, les hauteurs lointaines du Bugey, voire jusqu'aux Alpes.

Les écrivains évoquent la richesse de la région, qui sans doute cultivait déjà la vigne
et appréciait le vin dont les Gaulois étaient de grands amateurs.

Beaucoup de traces de cette activité débordante ont été retrouvées lors de travaux sur le périmètre de la Grange du Bief :
tuiles à rebords, débris d'amphores, des échantillons de porphyre,
des éléments de marbre blanc, une statue de femme…

C'était un relais important, qui deviendra au III° siècle une forteresse.

Mais le lieu a déjà une ancienneté attestée puisqu'on y a découvert une borne milliaire de l'empereur CLAUDE ;
ce qui permet de faire remonter son origine à la première moitié du premier siècle.

Borne milliaire trouvée près de Anse, voir site :

Sur les cartes d'hier...

 




Sur une carte ancienne, l'anse de la saône qui a peut-être donné le nom à la ville.
Ansa en latin ainsi que deux bras de la rivière Azergues qui s'y jetaient jadis.
Un seul subsiste aujourd'hui.

Anse y est indiquée comme ville fortifiée : murailles chemin de ronde et tours de guet.

Ci-dessous un document archéologique manuscrit révélant l'existence
de l'ancien bras en bief de l'Arzergues ainsi que d'un probable ancien chenal portuaire.
Notez la position de la Grange du Bief entre l'ancien bras et l'actuelle route D 30.


Ces documents attestent la proximité fluviale de la Gange du Bief,
nom actuel de l'ancienne villa Paulini où fut trouvée la mosaïque.
Le rapport aux activités portuaires du lieu ne fait aucun doute.

Ce que confirmera l'examen des motifs de cette mosaïque, auquel nous vous invitons dans la suite.
Ils vous rappelleront
l'antique activité fluviale sous toutes formes : ancres, bateaux, entrepôts, et autres.


Pour s'y rendre aujourd'hui ... ou demain.