Des notes destinées à éclaircir certains points
ou à apporter d'intéressants suppléments d'information
sont programmées pour apparaître
lorsqu'on passe le curseur de souris
sur des icônes telles que
          

Pour des raisons de sécurité, certains navigateurs
bloquent l'apparition de ces notes (programmées en JavaScript) .

Des précieuses informations, exercices, réponses, aidant à comprendre,
à se repérer, à étendre ses connaisances sont alors perdues.

AUTORISEZ DONC VOTRE NAVIGATEUR A OUVRIR CES SCRIPTS !

Ce site n'a aucun caractère commercial !

ETHERNET II
IEEE 802.3
ISO 8802.3

PAGE D'ACCUEIL

DU SITE

Choix par Menu ou Parcours Séquentiel
  
Avant : non encore entièrement séquencé
Suite : CSMA/CD - Gestion des Collisions



Ce site a vocation à exposer les PRINCIPES
des réseaux, logiciels, et matériels.
.

Seuls les principes ne souffrent pas d'obsolescence.
Pour les détails, coir les notices pour l'implémentation précise des matériels particuliers.

Thèmes déveleoppés concernant : IEEE 802.3 - Ethernet -
Liens

Historique IEEE 802
Couche physique : topologie, câblage, caractéristiques physiques

Méthode d'accès multiple (collectif) au support des transmissionCSMA/CD

Adresses MAC

Trames du réseau ETHERNET (Norme IEEE 802.3)

Double adressage MAC - IP : intéressant seulement après l'étude de la couche IP

AVERTISSEMENT

Les informations qui vont suivre constituent une approche schématique de la question.
C'est un minimun à savoir pour avoir une idée des principales caractéristiques du système étudié.

Dans la plupart des cas nous nous efforcerons de produire des schémas de principe simplifiés.
Néanmoins, certains renseignements prêteraient à confusion si on ne les décrivait pas dans leur intégralité.
C'est notamment le cas des entêtes des trames.

Le Lecteur nous excusera dans ce cas de ne décrire que ce qui nous paraît essentiel.
Des liens à des sites spécialisés vous seront donnés en fin de page pour vous permettre
d'approfondir les détails d'implémentation.

Oubien, courrielez :

RAPPELS : QUE RECOUVRE LA COUCHE PHYSIQUE D'UN RESEAU ?

Réponses :

  1. La topologie : Bus ou Anneau, possibilités de câblages en étoile par concentrateurs.



  2. Le support de transmission :
    Câble coaxial, Paire torsadée, Fibre optique, Infra-Rouge, Faisceau Hertzien, etc
    Portées maximales, Type de modulation, Fréquences utilisées


  3. Les matériels d'interface physique
    des machines reliées au réseau avec le support de transmission:
    ETTD .

  4. Les méthodes d'accès multiple au média de transmission.

    Ces méthodes d'accès sont à la limite des couches 1 et 2.

    On appelle souvent "couche MAC" "Media Access Control "
    l'ensemble de fonctions logiques et logicielles
    permettant de résoudre ces problèmes d'accès.

    Ne pas confondre avec les adresses MAC,
    adresses des cartes d'interface : Media Acess Cards
    qui sont également traitées au niveau de la couche MAC.


Il faut également distinguer les recommandations - IEEE 802.3 ou IEEE 802.4 ou IEEE 802.5, etc.
Des réalisations constructeur : Ethernet II de Dec-Intel-Xerox - Token Ring d'IBM, etc.


Couche Physique IEEE 802.3 - Ethernet -

Situons l'objet de notre étude :

Il existe de très nombreux standards de couches physiques pour réseaux locaux.

Nous examinons ici le plus répandu de ces standards,
celui que l'on nomme "IEEE 802.3" ou "Ethernet II".

Ils sont très proches l'un de l'autre, nous signalerons au passage les petites différences.

On peut consulter aussi dans ce site :
liens
Quels sont les autres standards IEEE 802.x ?
et dans quels buts ont-il été créés ?- Historique-
Autre standard : IEEE 802.4 - Token Bus à topologie de bus à jeton
Autre Standard : IEEE802.5 - Token Ring à topologie d'anneau à jeton

 

Topologie BUS des réseaux aux normes ETHERNET (IEEE 802.3)

Attention : je donne ici deux versions.

  • La version historique du Bus Ethernet IEEE - 802.3
    Qui explique l'origine des fonctions des applications actuelles.
    Lien ici :
  • La version actuelle :
    Avec les matériels que vous aurez à assembler pour implanter un réseau local.
    Lien là :

Version historique du Bus Ethernet IEEE - 802.3

Les réseaux Ethernet II sont dits à "Topologie de Bus"
car toutes les stations sont électriquement reliées en parallèle sur un même bus bi-filaire.

Une interface doit être disposée entre chaque station et le bus :
on l'appelle le plus souvent la "Carte Réseau" ou - Coupleur Réseau -
qui prend place sur le bus interne ISA ou PCI de l'ordinateur.

Toutes les cartes d'interface ont donc accès simultanément aux mêmes informations qu'elles leur soient destinées ou non.
Ce type de réseau s'appelle un Réseau à Diffusion" par opposition aux réseaux point à point comme par exemple
le Token Ring qui réalise une liaison point à point monodirectionnelle entre deux stations contigües.

La figure ci-dessus fait état de la plus complète des installations d'un réseau de type bus (sans utiliser des concentrateurs ou des ponts que nous verrons par la suite).

Les parties linéaires sont appelées des segments

Divers segments peuvent être reliés par des répéteurs, à courte ou longue portée.

Supports de transmission utilisés :

  • câbles coaxiaux de type "Thick Ethernet" à "prise vampire". 10Base5
  • câbles coaxiaux de type "Thin Ethernet" à prises BNC.
  • câbles à paires torsadées à prises RJ 45.

ETHERNET GROS - 10 BASE-5 -

MAU : Media Adapter Unit : réalise les opérations physiques d'échange de données entre la carte et le câble.
Maximum 100 MAU par segment espacées au moins de 2,5 m.
Prise Vampire : prise prenant contact à la fois avec la tresses externe du câble coaxial et son conducteur central.
Elle perce pour cela la gaine isolante du câble !
DTE : Data Terminal Equipement : Equipement Terminal de Traitement des données : ETTD en France.

ETHERNET FIN 10 BASE-2

La carte d'interface possède une MAU - Média Access Unit - interne.
Les "T" BNC permettent de joindre deux stations du réseau.
Les tés des deux stations extrêmes doivent recevoir des résistances de terminaison,
vendues sous le nom de "bouchons",
pour éviter les réflexions de fin de ligne.


ETHERNET 10 BASE-T

Cette version matérielle se fait rare de nos jours ....


V
ersion actuelle du Bus Ethernet IEEE - 802.3

En fait, le fonctionnement théorique est toujours le même.
Seuls les matériels changent.

  • Le concentrateur (hub) est de type "commutateur" ( switch)
  • Les câbles, groupant 4 paires torsadées (8 fils conducteurs)
    • types "10 Base T" - "100 Base T" - "1000 Base T
      suivant le débit binaire.
    • Directs (broche à broche) entre hôte et hub -
    • Inversés (Broches émission/réception croisées)
      pour relier directement deux machines.
  • Les connecteurs sont de type RJ45 .

Voici un modèle très actuel.

  • La partie commutateur (switch) simule un bus linéaire mais permet une connexion des hôtes en étoile,
    plus simple à réaliser pratiquement par l'installateur.
    (tous les hôtes reliables par câble sont connectés en étoile sur les connecteurs RJ45 du switch)

  • Un point d'accès Wi-Fi permet d'étendre la fonction commutateur à des hôtes munis de cartes d'interface Wi-Fi.

  • Le commutateur dispose du logiciel interne
    gérant les échanges entre hôtes aux normes réseau ETHERNET IEEE 802.3

  • En plus de sa fonction de commutateur, un accès ADSL par connecteur téléphonique RJ12 permet de connecteur l'ensemble des hôtes à Internet par une fonction logicielle interne de routeur.

Choix par Menu ou Parcours Séquentiel
  
Avant : non encore entièrement séquencé
Suite : CSMA/CD - Gestion des Collisions

 

Suite du cours ETHERNET :

Methodes d'accès multiple CSMA/CD

Adresses MAC

Trames ETHERNET & IEEE 802.3


PAGE D'ACCUEIL

DU SITE


Liens dans ce site :

Sommaire IEEE 802
Sommaire Réseaux
Pourquoi les standards 802.x ? - Historique
Autre standard : IEEE 802.4 - Token Bus
Autre Standard : IEEE802.5 - Token Ring

Trames IEEE .3 & ETHERNET I I

Sur le www :

Informations de base sur ETHERNET
Entrez dans la communauté Ethernet
Ethernet GIGABIT
L ' IANA